La manchotière

Après plus d’un mois sans avoir mis le pied hors de la station je décide d’aller aider Elodie l’ornithologue pour ses manips à la manchotière.

La manchotière c’est le lieu de que choisissent les empereurs pour se rassembler en hiver afin de se reproduire. Par chance celle-ci se situe juste à côté de la base et il faut seulement une quinzaine de minutes pour y aller. Les manchots ont afflué depuis un moment, faisant grimper la population à plus de 8000 individus.

DSC_7558-DEVLR_1

Je pars donc au petit matin dès les premières lueurs du soleil, soit 9h du matin maintenant que les journées ont bien raccourci, sous une légère neige et sans le moindre vent. Je suis rapidement rattrapé par Elodie qui est parti avec sa poulka chercher des batteries pleines pour remplacer celle de ses antennes.

DSC_7552-DEVLR.jpg

Les batteries remplacées, nous prenons de la hauteur pour une photo de groupe de la manchotière. La température relativement élevée (-10 °C) fait que les manchots ne se regroupent pas en tortue, le groupe est donc dispersé sur une large zone.

DSC_7551-DEVLR
Ambiance festival sur la banquise

DSC_7548-DEVLR.jpg

Cette dispersion n’est pas très pratique pour nous puisqu’on va devoir marcher au milieu des manchots tout en prenant soin de les déranger le moins possible.

Nous descendons donc dans la manchotière, où les manchots sont globalement assez inactifs. Parfois au milieu d’un groupe une altercation éclate, des têtes se lèvent, et après quelques belles claques retentissantes, chacun reprend son inactivité là où il en était.

DSC_1937-DEVLR_1.jpg

C’est la période de passation d’œuf, quand la femelle le donne au mâle pour qu’il continue de le couver, en le maintenant sur ses pattes et dans la chaleur d’une belle brioche bien grasse.

DSC_2062-DEVLR.jpg

L’opération est périlleuse, la passation doit se faire rapidement et sans faire tomber l’œuf afin qu’il reste au chaud. Mais les manchots étant comme leur nom l’indique d’une adresse assez aléatoire (en tout cas sur terre), il arrive que l’œuf tombe et se retrouve sur la glace trop longtemps et gèle.

DSC_2052-DEVLR.jpg
passation d’œuf

Une fois la passation faite, la femelle repart de la manchotière pour une petite marche de quelques dizaines (centaines ?) de kilomètre jusqu’à la mer pour se nourrir.

DSC_2126-DEVLR.jpg
départ de manchots sur la banquise enneigée

La première manip à effectuer est de repérer les manchots transpondés (qui ont été marqué lors de leurs arrivées), pour déterminer s’ils ont déjà passé cette étape. Nous cherchons donc les marquages en marchant dans la manchotière.

Panorama manchotiere-DEVLR

La plupart des manchots nous regardent passer sans vraiment se soucier de notre présence et rares sont ceux qui semblent être dérangés. Au bout d’un moment j’entends des bruits derrière moi pendant que je marche, me retourne et :

DSC_7602-DEVLR.jpg
Euuuh oui? Vous désirez?

Les manchots empereurs sont relativement curieux et ils nous suivent parfois sur plusieurs mètres en file indienne, ou viennent se poser devant l’objectif pendant que je prends des photos.

DSC_7612-DEVLR.jpg
« Je vous ai compris »

Élodie sort ensuite une enceinte ghetto blaster dolby surround, mais qui a ma grande déception ne va pas servir à étudier si les manchots se mettent à battre la mesure quand on leur passe un bon vieux rock n roll. L’enceinte sert à émettre des chants d’empereur enregistrés, correspondants à ceux des partenaires des manchots marqués.

Les manchots se reconnaissent à leurs chants, on cherche donc à faire réagir le manchot et si possible enregistrer son chant, grâce à un micro directionnel.

DSC_7581-DEVLR

DSC_1947-DEVLR

« Krchhh, il est ch’midi, ch’est l’heure de pacher à table krchhhh» l’annonce horaire à la radio nous rappelle que le temps passe vite et qu’on est en train de rater le repas. Retour à la base donc, mon prochain passage dans la manchotière devrait se faire avec quelques bébés manchots en plus.

Le blog d’Élodie et ses copains plumés: boucleeantarctique.wordpress.com/

Quelques photos de cette matinée :

DSC_1998-DEVLR_1

DSC_2010-DEVLR

DSC_1968-DEVLR_1

DSC_1902-DEVLR.jpg

 

DSC_1893-DEVLR

DSC_1994-DEVLR

DSC_2007-DEVLR

DSC_7578-DEVLR

DSC_7615-DEVLR

DSC_2078-DEVLR

 

Publicités

5 réflexions sur “La manchotière

  1. Et que fait le mâle quand l’oeuf est perdu ? Retourne-t-il à la mer avec les femelles ou reste-t-il avec les autres mâles ?

    J'aime

    1. C’est effectivement ce qui se passe généralement. Certains peuvent aussi rester quelques temps pour profiter de la chaleur de la tortue, et accessoirement tenter de piquer un œuf au voisin… (Ce qui est assez surprenant d’un point de vue transmission des gènes)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s